• Follow us

Oncologie

Oncologie

Emballages pharmaceutiques primaires en verre, sécurisés et pratiques pour l'administration des thérapies oncologiques par voie parentérale

Le développement de nouvelles thérapies pour le traitement du cancer est une priorité majeure des entreprises pharmaceutiques, étant donné la croissance continue de la prévalence mondiale de cette maladie. En 2018, les traitements ciblés biologiques ou à petites molécules représentaient environ 91 % des projets de développement de traitements oncologiques de dernier recours, le reste étant constitué de thérapies alternatives non-spécifiques telles que les agents cytotoxiques, les radiothérapies et les hormones. La prochaine génération de biothérapeutiques – les thérapies cellulaires, géniques et nucléotidique – est très prometteuse pour l'oncologie.

En termes de volume, plus de 50 % des médicaments contre le cancer sont administrés par voie parentérale, via injection ou perfusion. La grande majorité de ces médicaments fait partie de la classe thérapeutique des antinéoplasiques, c'est-à-dire qu'ils agissent en éliminant, inhibant ou bloquant le développement d'un néoplasme ou d'une tumeur. C'est le cas par exemple des antimétabolites, des produits à base de plantes, des thérapies à base de platine, des anticorps monoclonaux (mAbs), des antibiotiques dérivés de microorganismes et des agents alkylants. La plupart d'entre eux sont des médicaments à petites molécules, à l'exception notable des mAbs.

Les flacons, perfusions et ampoules en verre sont largement utilisés dans l'administration de médicaments oncologiques. La majorité de ces médicaments est fournie sous forme liquide, mais beaucoup sont également lyophilisés ou reconstitués avant usage. La stabilité et la stérilité des médicaments durant la chaîne d'approvisionnement sont des facteurs cruciaux pour assurer la sécurité du patient, les particules étant problématiques en raison de leur capacité à déclencher l'immunogénicité et leur impact sur la santé du patient.

La large choix de packagings primaires en verre disponible, ainsi que la technologie mature de remplissage, de scellage et d'étiquetage représentent des avantages considérables et permettent le développement d'une solution optimisée pour chaque médicament. Au-delà de l'aspect pratique, le verre est également apprécié pour ses qualités :

  • Stabilité chimique pour une large gamme de formulations
  • Imperméabilité aux gaz tels que l'O2, susceptible de compromettre la stabilité des médicaments
  • Résistance à la chaleur, compatibilité avec le remplissage à chaud et le recyclage
  • Clarté, facilité de contrôle
  • Résistance mécanique (notamment en ce qui concerne le verre moulé), particulièrement importante pour la fabrication des médicaments cytotoxiques.

SGD Pharma offre une large gamme de produits parentéraux de Type I et II afin de répondre aux besoins de la médecine oncologique en conditionnements inertes ainsi qu'aux exigences élevées des médicaments anticancéreux coûteux et des nouvelles thérapies contre le cancer. Cette gamme comprend des solutions efficaces pour les médicaments sensibles ainsi que pour les formulations à viscosité ou pH élevés. La qualité du verre de SGD Pharma est extrêmement élevée et l'entreprise continue d'innover afin de répondre aux nouvelles exigences, en lançant par exemple récemment la plateforme Sterinity pour le marché du prêt à l’emploir.