• Follow us

Système cardiovasculaire

Système cardiovasculaire

Packagings pharmaceutiques fiables, flexibles et pratiques pour l’administration pas voie parentérale de médicaments cardiovasculaires

On estime globalement le nombre de décès dues à une maladie cardiovasculaire à 17,9 millions chaque année, ce qui en fait la première cause de mortalité. Les événements graves tels que les crises cardiaques et AVC représentent environ 80 % de cette mortalité*. Toutefois, les traitements des maladies cardio-vasculaires ciblent également une série de maladies chroniques, dont les maladies coronariennes (ou ischémiques), les maladies cérébrovasculaires (troubles affectant l'irrigation sanguine du cerveau) et les cardiopathies rhumatismales (une conséquence au long-terme de la fièvre rhumatismale). Alors que les traitements médicamenteux administrés par voie orale, tels que l'aspirine, les médicaments qui contrôlent la pression artérielle (bêta-bloquants, inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l’angiotensine (inhibiteurs ECA)), les bloqueurs des récepteurs d'angiotensine (ARB) ou des canaux calciques (CCB), les diurétiques et les médicaments qui contrôlent l'état métabolique (statines, médicaments antidiabétiques), sont une stratégie vitale pour la gestion de la santé cardiovasculaire à long terme, les événements graves exigent des traitements immédiats.

L'administration par voie parentérale, par injection ou perfusion, permet la libération rapide du médicament directement dans le flux sanguin. La concentration du médicament peut être contrôlée de près et tout dommage causé au médicament par le métabolisme dans le tube digestif est évité. Ceci est particulièrement important pour les produits biopharmaceutiques, de plus en plus utilisés dans le traitement des maladies cardio-vasculaires. Dans les hôpitaux, les médicaments utilisés en cas d'urgence (épinéphrine, norépinéphrine), les agents anti-coagulants, les agents antihypertenseurs et les médicaments destinés à contrôler l'arythmie sont administrés de manière habituelle par injection ou perfusion, afin de garantir une réponse rapide à des troubles cardio-vasculaires d'urgence vitale. L'administration par voie parentérale représente environ 16 % en volume, dans ce secteur pharmaceutique vital**.

Un packaging pharmaceutique primaire en verre est adopté pour un large panel de traitements cardio-vasculaires parentéraux. Le verre étant le matériau d'emballage le plus inerte chimiquement pour la plupart des formules, il permet de préserver la stabilité et la qualité des médicaments jusqu'à leur administration. Cela peut être essentiel pour obtenir une durée de conservation commercialement acceptable, particulièrement pour les formulations biopharmaceutiques.

Choisir un packaging pharmaceutique primaire en verre offre de nombreux avantages, parmi lesquels :

  • L'imperméabilité, en particulier à l'O2, qui peut compromettre la stabilité du médicament.
  • La clarté, pour faciliter l'inspection.
  • La résistance mécanique, qui peut être un élément des plus précieux pour certains processus de fabrication.
  • Sa technologie éprouvée, pour le remplissage, l'étanchéification ainsi que l'étiquetage.

Le portefeuille de produits de SGD Pharma destiné à l'administration parentérale de médicaments comporte un large panel de flacons injectables et de bouteilles de perfusion de Type I et de Type II.
La qualité du verre de SGD Pharma est extrêmement élevée et l'entreprise continue d'innover afin de répondre aux nouvelles exigences, en lançant par exemple récemment la plateforme Sterinity pour le marché du prêt à l’emploir.

* World Health Organization fact sheet : Cardiovascular diseases (CVDs). Mai 2017. À consulter sur : https://www.who.int/en/news-room/fact-sheets/detail/cardiovascular-disea...(cvds)

** IQVIA MIDAS Actual 2018