• Follow us

Système respiratoire

Système respiratoire

Emballages pharmaceutiques primaires en verre, pratiques et de haute intégrité pour garantir la qualité d’administration des médicaments

Les maladies et les affections associées à une altération du fonctionnement des voies respiratoires constituent un problème de santé publique majeur. Elles vont de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et de l'asthme à la rhinite, en passant par les allergies, la toux et les infections respiratoires bénignes saisonnières tel que le rhume. D’après certaines estimations, les adultes auraient en moyenne 2 à 3 rhumes par an et les médicaments contre la toux et le rhume, ainsi que ceux contre les allergies représentent une part significative du marché des médicaments en vente sans ordonnance.

Les traitements pour les affections respiratoires sont généralement administrés en traitement local. Par exemple, les médicaments administrés par voie nasale, en général des sprays, viennent déposer des gouttelettes dans la cavité nasale et sont souvent utilisés pour les affections telles que la rhinite ou les allergies saisonnières. Les sprays pour la gorge permettent quant à eux de soulager les douleurs localisées. Parmi les autres produits administrés par voie orale, on trouve les comprimés, les gélules et les sirops contre la toux, qui prédominent sur le marché des médicaments en vente sans ordonnance. Les principes actifs traditionnels contenus dans les sirops contre la toux incluent, entre autres, l’ambroxol, la carbocistéine ou l’oxomémazine. On observe cependant une tendance croissante vers les sirops contre la toux à base de substances naturelles/organiques/végétales, comme le lierre grimpant, le miel ou l’huile d’eucalyptus. Plus généralement, les huiles essentielles sont utilisées dans le traitement de nombreuses maladies respiratoires. En France, par exemple, le traitement des symptômes liés aux maladies respiratoires représente presque 50 % de l’utilisation des huiles essentielles *. L'administration par voie parentérale (par diffusion passive ou avec un appareil à vapeur) représente environ 12 %, en volume, du marché respiratoire, elle est essentielle pour les formulations qui ne peuvent pas être administrées par voie orale *.

Le verre est très apprécié pour les thérapies respiratoires, notamment pour les médicaments administrés par voie nasale, les sirops, les sprays et les huiles essentielles. Ses avantages sont nombreux :

  • Une bonne protection anti-UV : la grande efficacité du verre ambré en fait le matériau idéal pour prévenir la détérioration due à l’exposition à la lumière
  • Une stabilité chimique : le verre étant le type de packaging le plus résistant chimiquement et compatible avec un grand nombre de solutions différentes
  • Flexibilité grâce aux différentes options de remplissage, d’étiquetage et de scellage.

La gamme SGD Pharma adaptée aux thérapies respiratoires comprend des flacons pour sprays nasaux, des flacons pour sirop, des flacons compte-gouttes et des flacons parentéraux en verre blanc ou jaune.

La gamme U-Save, allant du 1 au 5ml, spécialement développée pour les applications nasales, est fabriquée exclusivement en verre de Type I, garantissant ainsi une résistance hydrolytique maximale. Ces flacons sont conçus pour garantir une restitution complète du liquide et pour minimiser la perte du médicament. Les produits en verre de Type III représentent une alternative économique pour les sirops et les compte-gouttes.

* France Agrimer/Open Health, January 2018

** France Agrimer/Open Health, January 2018