• Follow us

Découvrez nos talents

Des métiers en images

Choisissez une vidéo :

  • Conducteur mécanicien bout chaud
  • Mécanicien IS
  • Contrôleur verre bout froid
  • Technicien de maintenance
 

Forster Karl-Heinz

Pouvez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

J’ai commencé à travailler chez « Saint-Gobain Desjonquères », à Kipfenberg, en tant qu’apprenti technicien en installation des systèmes énergétiques en 1984. Après 3 ans d’apprentissage et mon diplôme en poche, j’ai continué à exercer cette fonction au sein du service électrique. De 1991 à 1992, j’ai suivi des études supérieures à l'école des métiers de Nuremberg puis suis revenu au service électrique de SGD Pharma à Kipfenberg. En 1996, j’évolue vers le poste de Chef de Projet pour les machines d’essais pour enfin atteindre le poste de Responsable de ligne bout froid que j’occupe depuis 2003.

Pouvez-vous nous décrire votre fonction ?

En tant que responsable de ligne bout froid, je supervise une équipe de 54 techniciens, dont 24 travaillent en salle blanche, 8 au conditionnement et 22 au tri ou en tant que caristes.
D’un point de vue technique, ma mission consiste à gérer et à paramétrer les machines d’essais ainsi qu’à optimiser l’automatisation de la ligne bout froid. Un de nos défis majeurs est de trouver le juste milieu entre le respect des normes de qualité, qui deviennent de plus en plus exigeantes, et la productivité. Ce n’est que grâce à une étroite collaboration entre les lignes bout chaud, bout froid et le service qualité que nous pouvons y parvenir.

Est ce qu’il y a des résultats dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez commencé à travailler chez SGD Pharma ?

Une des étapes majeures fut l’automatisation complète de toutes les lignes de production bout froid. Chaque jour, plus de 2 millions de flacons sont conditionnés automatiquement dans des emballages sous vide ou multicouches.

Est-ce qu’il y a quelque chose que vous appréciez particulièrement dans le cadre de votre travail et que vous souhaitez partager avec nous ?

Au cours des 35 années passées chez SGD Pharma, j’ai vécu beaucoup de moments forts. La force de notre équipe réside indéniablement dans la longue collaboration avec des collègues expérimentés.

Amandine Noreval

Peux-tu nous résumer ton parcours ?

Après une première formation de « Gestionnaire en Maintenance et Support Informatique », et une seconde de « Responsable Administrateur de Réseau d’Entreprise », j’ai terminé mon apprentissage par la formation de « Manager des Systèmes de l’Information ». Mon cursus, en alternance, m’a permis d’intégrer SGD Pharma, en 2009, en tant que technicienne informatique, puis d’évoluer, en interne, en 2011, en tant qu’administrateur réseau. 
Depuis 2016, j’occupe le poste de Responsable Industriel France.

Peux-tu nous décrire ton rôle un peu plus en détail ?

Intégrée à l’équipe DSI, je suis chargée du maintien et du développement de l’infrastructure informatique (systèmes et réseaux) sur l’ensemble des sites Français SGD Pharma (SQLM, Sucy, SSV).   Plus concrètement, j’assure la gestion de l’ensemble des équipements informatiques industriels, les réseaux LAN et Wifi. J’interviens en direct ou au travers de sociétés partenaires pour assurer le support aux utilisateurs sur les applications industrielles et la maintenance des équipements informatiques. 
Par ailleurs, je suis l’interlocutrice privilégiée des usines pour les projets d’implantations ou de transformations liés aux équipements informatiques industriels. Mon objectif est d’harmoniser l’ensemble des équipements et solutions sur l’ensemble des sites SGD Pharma.

Est-ce qu’il y a des réalisations dont tu es particulièrement fière depuis que tu as rejoint SGD Pharma ? 

De par ma fonction, j’ai le plaisir d’être, quotidiennement, en contact avec les différents services de l’entreprise, et ainsi de gérer des projets très variés.
Pour citer un exemple, avec la Supply Chain, nous avons collaborer pour mettre en place un système d’identification des palettes. Ce système nous permet aujourd’hui d’assurer leur traçabilité et de faire remonter les informations directement vers le logiciel de gestion SAP. 
Si je ne devais garder qu’un projet marquant dans ma carrière chez SGD Pharma, alors ce serait sans aucun doute ma participation à la construction de l’usine de Saint-Quentin-la-Motte. En effet, j’ai eu l’opportunité de participer aux choix du matériel informatique, réfléchir à leur mise en place, travailler sur des équipements neufs… Un véritable projet 360° dont je garde encore d’excellents souvenirs !

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Ce que j’apprécie avant tout, chez SGD Pharma, c’est le contact avec les utilisateurs que je rencontre sur nos différents sites. Apporter mon support au quotidien, aux équipes, est gratifiant. Enfin, comme j’exerce mon métier au sein de nos sites de production, j’ai la chance de pouvoir descendre régulièrement en production et pouvoir observer ce fabuleux process qu’est celui du monde verrier. 

Jeremy Gouama

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Titulaire d’un Bac+5 en génie logistique, j’ai occupé, pendant plus de 10 ans, des postes variés dans le secteur de la supply chain et dans différents secteurs d’activité (automobile, cosmétique, emballage, …).Toutes mes expériences m’ont permis de monter en compétences pour apprendre mon métier actuel, responsable d’exploitation logistique que j’occupe chez SGD Pharma, sur le site de Sucy-en-Brie, depuis juillet 2015.  Aujourd’hui, j’accompagne une équipe composée de 17 personnes (2 agents de maîtrise et 15 caristes) dans la préparation de commandes, le stockage des matières premières, les expéditions, ... 

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

En tant que responsable d’exploitation logistique, je suis en charge de gérer les flux physiques de nos flacons et des réclamations client. Pas besoin d’être expert en logistique, il suffit tout simplement d’être pragmatique, avoir le sens pratique et un goût prononcé pour l’opérationnel. Mon poste requiert cependant beaucoup de rigueur car la logistique reste pointue. Il faut être organisé et tout planifier. Je suis en permanence sur le terrain et c’est ce qui rend mon quotidien captivant. Les relations humaines sont primordiales. Il faut faire preuve d’empathie et d’adaptabilité. Je tiens à rester très proche de mes équipes et vise toujours à améliorer leurs conditions de travail. La formation et le respect des règles de sécurité font également partie de mes prérogatives.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

J’applique un management de proximité pour accompagner mes équipes. Connaître mes collaborateurs et comprendre ce qu’il les fait avancer, demande beaucoup d’énergie, surtout quand il s’agit de s’adapter aux comportements de chacun. Par exemple lorsqu’une activité ne fonctionne pas, je réunis tout le monde pour en discuter, et nous réglons ensemble les problèmes. Les salariés testent ce qui a été décidé et me font un débrief régulier. Puis on adapte la méthode si cela ne marche pas. Cette méthode de travail a fait ses preuves sur l’année 2018. Dans l’ensemble, on a réussi à redresser le service mais la tâche n’est pas encore finie. Ma plus grande réussite reste évidemment de faire progresser mes équipes et de les faire monter en compétence.

Linzhang Yuan

Pouvez-vous décrire votre rôle plus en détails ?

J’assiste le responsable de production et de conditionnement dans l'organisation des activités de production et de maintenance de tous nos équipements. Je suis chargé de peser les matières premières qualifiées en fonction des compositions chimiques requises avant de les diriger vers le silo d'alimentation. Je suis également responsable du recyclage du calcin.

L'atelier de production est en charge de la bonne réaction chimique liée au mélange des matières premières, de l’affinage et de l’homogénéisation (à haute température) du verre en fusion afin d’assurer une masse liquide stable et premium au bout chaud. Personnellement, je veille au respect des exigences tout au long du processus afin d’allonger la durée de vie de notre four. Plus en détails, je mesure les températures des fours et de nos feeders et le taux d’oxygène présent dans les fumées de combustion que je partage avec ma direction afin de maîtriser toujours plus notre dynamique de production et d’ajuster si nécessaire.

Est-ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Je travaille pour le groupe depuis 27 ans et j’y suis très attaché. Notre usine de Zhanjiang a été construite en 1992 et j'ai participé, dans les années 2000, à la modernisation du four. J'ai également contribué aux reconstructions de four de 2007 et de 2018, et à la reconstruction partielle de 2018. Je suis heureux et fier d'avoir contribué à la croissance et au développement de SGD Pharma.  

Est-ce qu’il y a quelque chose, en particulier, que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

SGD Pharma Asia-Pacifique propose à ses employés de nombreuses perspectives d'évolution professionnelle, aussi bien sur le plan des compétences opérationnelles qu'au niveau du développement personnel. Je suis également très reconnaissant de la confiance que la direction accorde aux travailleurs de première ligne des équipes techniques.

Sabrina Godquin

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Pour devenir technicienne de laboratoire, j’ai obtenu un Bac+4 Matériaux à l’université, à la suite de quoi je suis entrée directement chez Saint-Gobain-Desjonquères en 2005, au sein du laboratoire de R&D dans le Service Expertise, Développement Analyse. Alors en charge de l’expertise de casse j’ai, en parallèle, intégré l’équipe du laboratoire de contrôle au sein duquel est vérifiée au quotidien la qualité de la production d’un point de vue chimique et physique. En 2008, j’ai été formée à l’amélioration continue, et depuis 2014, je suis dédiée au pôle pharmacie.

Depuis l’ouverture de notre nouvelle usine à Saint-Quentin-la-motte, je suis garante de toutes nos techniques d’analyses.

En 2017, forte de mon expérience technique, j’ai repris des études universitaires avec le soutien de ma hiérarchie, en parallèle de mon travail, afin d’acquérir un Master en Analyses, Chimie et Spectrochimie.

Pouvez-vous décrire votre rôle plus en détail ?

Blouses blanches, spectromètres, microscopes, béchers… Autant d’équipements et de matériels qui font partie de mon quotidien pour réaliser les expertises en support à toutes les usines de SGD Pharma et aux services affaires réglementaires et R&D.

Rigueur, fiabilité, ténacité et respect des réglementations sont une nécessité sur ce poste. Dans l’industrie pharmaceutique, plus qu’ailleurs, la qualité est un élément essentiel. C’est pourquoi nous devons continuellement établir de nouvelles techniques d’analyse que je prends soin de développer et de valider.

Est-ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

L’analyse chimique de tous les verres du groupe SGD Pharma a été transférée en 2018 au Laboratoire R&D avec la mise en route du spectromètre de fluorescence de rayons X. J’ai réalisé la qualification de performance de la machine, ainsi que la validation des méthodes d’analyse des verres et des matières premières. Ce travail, pour certaines matières premières, est toujours en cours de développement.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Le plus important dans mon métier est d’être capable de travailler en équipe, de communiquer, et d’exposer ses résultats. Nous échangeons tous les jours, entre le laboratoire et les équipes qualité et production, pour évoquer les difficultés et ainsi apporter des solutions. C’est essentiel pour pouvoir avancer dans la même direction et accroître, chaque jour, notre savoir-faire commun et notre appui technique pour le groupe.

Amit Varma

Pouvez-vous résumer votre parcours ?

Mon parcours pour devenir Directeur de notre Unit V en tubulaire. J'ai commencé ma carrière en tant que stagiaire ingénieur mécanique chez Shewta Print Pack Pvt. Ltd. à la suite de quoi, en 2003, j'ai rejoint Borosil Klasspack. C'est chez ce leader dans la production de flacons, que pendant 10 ans, j'ai construit mon expérience et approfondi mes connaissances sur la formation du verre. Embauché comme ingénieur de production, je suis resté dans l'entreprise jusqu'à atteindre le poste de Directeur d'usine, en 2014.

Il y a 3 ans, j'ai quitté Borosil Klasspack pour rejoindre un autre verrier avec une notoriété mondiale : SGD Pharma.

Ma force ? Etre capable de régler une machine de formage ! Cet atout m'aide, encore aujourd'hui à suivre de près la démarche qualité de nos produits et à former nos jeunes ingénieurs et techniciens.

Pouvez-vous nous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Mon quotidien consiste à gérer notre Unité III de production (machines semi-automatiques) et à former une équipe capable de diriger notre nouvelle Unité V (machines entièrement automatiques). Pour cela, j'ai pour mission de former des techniciens, des managers et des opérateurs machine.

Pour ce poste, avoir des compétences techniques adéquates est primordial, puis c'est l'expérience terrain qui fait la différence.  Les atouts majeurs sont de savoir prioriser, organiser, prendre en compte les difficultés du quotidien et enfin s'assurer d'une bonne communication entre nous.

Est-ce qu'il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Outre les améliorations au niveau des machines et des process, la plus grande fierté de toute ma carrière reste sans comparaison la création de notre Unité V et son taux de rendement synthétique optimisé.  

La conception de ce nouveau projet et sa mise en œuvre ont été certes le fruit d'un travail acharné pour mon équipe et moi-même, mais surtout source d'une grande satisfaction.

Est-ce qu'il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

La sécurité fait partie de l'ADN de SGD Pharma. L'engagement de la direction en matière de sécurité sur le lieu de travail aide chacun d'entre nous à prendre conscience des dangers et nous voyons nos chiffres en matière d'accident baisser d'année en année. Enfin, le fait de pouvoir échanger librement avec l'équipe de direction, et de contribuer directement au niveau décisionnel, renforce mon sens des responsabilités et mon sentiment d'appartenance.

 

Agathe Simon

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Diplômée d’un Master en Ressources Humaines, j’ai rejoint SGD Pharma en 2016 en tant qu’Adjointe Ressources Humaines sur notre site de production de Saint-Quentin-la-Motte. Une belle opportunité pour moi car l’usine venait tout juste d’être inaugurée.

J’ai pu ainsi plonger dans le monde de cette matière noble qu’est le verre.

Pouvez-vous nous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Le succès de SGD Pharma repose bien évidemment sur la qualité de nos flacons mais aussi, et surtout sur la qualité du personnel employé. La gestion des contrats, la recherche de collaborateurs compétents, la négociation des salaires, la gestion de projets RH… c’est mon métier.

Il y a les talents à recruter, et ceux déjà en poste. Mon métier consiste aussi à développer leurs compétences par des programmes de formation. Mon but est que chacun puisse s’épanouir chez SGD Pharma et bien entendu atteindre les objectifs fixés par le groupe. 

Avant tout, il faut la passion de l’humain. Avoir envie de comprendre comment chacun fonctionne et quelles sont ses motivations pour pouvoir avancer et faire évoluer l’entreprise.  C’est justement ce rapport à l’homme qui me passionne dans mon métier et mon quotidien.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

La réalisation dont je suis la plus fière est le développement de différents parcours de formation ainsi que l’optimisation du plan de formation de l’usine.
Le monde verrier renferme des métiers parfois physiques mais avant tout très techniques, qui nécessitent une très grande expertise, notamment dû à la haute température du verre en fusion. On ne peut donc que se sentir fier de témoigner de la transmission du savoir-faire verrier et de pouvoir accompagner les salariés dans leur développement de compétence.

Cet exemple s’intègre parfaitement dans mon objectif, à savoir « entretenir la motivation de chacun à donner le meilleur de soi ».

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Une entreprise comme SGD Pharma, c’est une entreprise qui bouge, qui évolue. En tant qu’adjointe Ressources Humaines, je suis garante des bonnes procédures et ai pour mission de diriger nos collaborateurs vers la meilleure voix les concernant. Je suis toujours présente et disponible pour répondre aux questions de nos salariés.  Sur notre site de production de Saint-Quentin-la-Motte, nous nous considérons avant tout comme une grande famille. Chacun reste accessible et la notion de hiérarchie n’est pas ce qui caractérise nos relations.

J’apprécie également la culture d’entreprise avant-gardiste et tournée vers l’avenir. Cette culture privilégie notamment la sécurité des salariés, l’amélioration continue et l’innovation, ce qui nourrit un environnement de travail très plaisant.

Caroline Bourgoin

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après un BTS assistante trilingue, en France, j’ai débuté comme assistante de direction, puis je me suis assez rapidement orientée vers des postes d’assistante commerciale dans différents secteurs d’activités (audit, art de la table, nutrition pour enfant).
En 2011, j’ai rejoint SGD Pharma en tant qu’Assistante Vente Gestion sur la zone France. Après deux ans, j’ai changé de poste pour devenir Déléguée de Ventes sur l’Europe Centrale puis sur l’Europe du Nord.
En 2017, j’ai rejoint l’équipe de SGD Pharma du bureau de New York, USA, en tant que Regional Sales manager.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Je suis chargée des ventes et du développement commercial aux USA et au Canada.
Depuis mi-2018, je suis également responsable du service client. Nous travaillons ensemble sur l’amélioration de nos procédures afin de garantir le meilleur service à nos clients.
Notre zone est en pleine croissance, il est important d’avoir une bonne organisation pour la soutenir et l’accompagner.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Chez SGD Pharma, j’ai eu l’opportunité d’occuper plusieurs postes, sur plusieurs régions et de participer à de nombreux projets. Un des challenges a été de s’adapter rapidement aux différents enjeux et aux problématiques propres à chaque service et chaque zone géographique.
Si je ne devais citer qu’un projet se serait la gestion de notre gamme Biberons. J’ai été assistante, commerciale et chef de produit pour cette gamme de produits. C’est un dossier très intéressant mais assez complexe qui allie les défis du verre et du décor.
Ce dossier a nécessité beaucoup de coordination avec les équipes planning, avec qui nous avions établi des revues mensuelles qui ont permis de mieux anticiper les besoins, ainsi qu’avec les équipes commerciales et marketing.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

La première chose à laquelle je pense ce sont les collègues avec qui je travaille depuis que je suis arrivée chez SGD Pharma. Travailler en équipe est très motivant. J’apprécie vraiment d’être en contact avec des personnes de différents départements, de pouvoir partager des expériences et de toujours apprendre de nouvelles choses. C’est également enrichissant de travailler dans un environnement multiculturel.

Guillaume Vavrille

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après avoir obtenu mon BTS plastiques et composites, je me suis naturellement tourné vers le secteur de la plasturgie où j’ai fait mes armes pendant deux ans. A la suite de quoi, en 2003, j’ai rejoint l’usine SGD Pharma de Sucy-en-Brie en tant que « pépinière » Chef de section.

Pendant près d’un an et demi, j’ai eu l’opportunité d’effectuer un cursus de formation, avec l’équipe des chefs de sections, en passant dans les différents secteurs de la production.
En 2005, je me vois attribuer une première machine en tant que chef de section titulaire, puis mon secteur s’est étendu à 2 machines. Depuis 2015, j’occupe le poste de Technicien Amélioration Process au Bout chaud.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

En collaboration avec les services périphériques du bout chaud (moulerie, IS...) et l’équipe de production, ma mission consiste à faire un état des lieux du fonctionnement de nos installations au bout chaud, et d’en analyser les dysfonctionnements techniques récurrents au niveau process.

De là, je suis en mesure de définir les instructions opératoires nécessaires à la mise en œuvre, en toute sécurité, des procédés d’amélioration des performances de nos installations et à la bonne exécution des travaux. Cela se traduit, entre autres, par des modifications d’outillages ou de l’optimisation des moules et machines. Enfin, j’assiste les chefs de sections dans l’amélioration et l’optimisation des performances de leurs secteurs.

L’échange et la communication sont primordiaux dans mon travail. Le plus gros challenge étant de rester constamment au fait des avancées technologiques dans le domaine.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Le monde verrier et les métiers qui le composent sont passionnants. Le processus de fabrication du verre fait partie de l’industrie lourde et nécessite de l’expérience, de la rigueur et de la passion.
Les processus sont longs et une fois aboutis les développements et créations apportent une certaine fierté et satisfaction.

Ces 3 dernières années, nous avons notamment travaillé sur un processus d’optimisation de refroidissement des moules. Vertiflow ébaucheur, solution de ventilation à travers les moules, sur les machines Bottero, est un travail d’équipe sur le long terme dont nous sommes tous fiers !

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Je trouve passionnant la technicité et le savoir-faire que nécessite le métier de Technicien Amélioration Process.
J’apprécie le travail en équipe avec les collaborateurs de l’usine et en extérieur, les challenges permanents qu’impliquent le secteur de la production et la non monotonie du métier.

Mac Song

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après avoir obtenu mon diplôme avec une spécialité en comptabilité, j'ai débuté ma carrière, en 2002, au sein d'un grand groupe européen d'outillage. 

En 2005, j'ai intégré Texon, un groupe britannique dans le secteur de la chimie au poste de responsable de l'analyse financière. Plus tard, j’ai rejoint une entreprise industrielle américaine, Leggett & Platt, en tant que directeur du service financier de leur usine de Foshan. 

J'ai finalement rejoint SGD Pharma Asia Pacific en 2008 en tant que responsable controlling avoir d’être promu contrôleur financier en 2010.

Pouvez-vous nous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Je dirige deux équipes opérationnelles : celle de la comptabilité et celle du contrôle de gestion. L'équipe comptabilité est chargée de tenir les comptes et de s'assurer que nous respectons la réglementation chinoise quelle que soit la situation. Elle est également responsable du reporting destiné au groupe. Ma fonction est d'assurer que nous satisfaisons et même dépassons les réglementations fiscales locales et internationales.

En parallèle, les contrôleurs de gestion collaborent avec différents services internes afin d'améliorer la productivité de SGD Pharma Asia Pacific et d'identifier les économies potentielles. J'aide aussi la direction dans sa prise de décisions en apportant mes analyses.

Est-ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint SGD Pharma AP ?

SGD Pharma fait face, d'année en année, à de nouveaux défis que notre travail d'équipe relève à chaque fois grâce à notre engagement profond et notre sens des responsabilités.

Par exemple, en 2012, avec l'aide des équipes locales et internationales, nous avons réussi à passer d'un prêt, à haut taux d'intérêt, souscrit auprès d'une banque locale à une dette interne au sein du groupe. Cela nous a permis de réduire considérablement le taux d'intérêt et d'améliorer significativement le flux de trésorerie de notre usine de Zhanjiang.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ? 

J'apprécie de constater qu'il y a de plus en plus de possibilités de se développer aussi bien d’un point de vue professionnel que personnel. C'est le résultat de formations et de la confiance du top management chez SGD Pharma. En tant qu'équipe, cela nous permet de développer notre sens des responsabilités et d'avoir un impact direct sur l'amélioration de la santé financière de l’entreprise.

Cet environnement responsabilisant est source de satisfaction et de motivation.

Alexa Richard

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Je suis diplômée d’un Master 2 en Développement international de la PME/PMI. J’ai intégré Embelia, anciennement VG Emballage, en 2012 comme Area Sales Manager avant de devenir Responsable du service export il y a 4 ans. 

Attirée par les sociétés de biens dits techniques, j’ai eu la chance de me former au cours de ma carrière dans différentes activités, en France et à l’étranger, comme les revêtements de sols ou les toiles en polypropylène non-tissé.  

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Mes missions sont multiples et variées : on peut citer le management du service export et d’une partie du portefeuille client. Je dois mener à bien la stratégie de croissance de l’export établie avec ma direction, gérer les équipes, les produits, le développement du marketing international, de nombreux projets et parfois quelques crises…

Je m’occupe également de clients/prospects : grands comptes, agents/distributeurs ainsi que de certaines petites structures. J’effectue des déplacements réguliers chez nos clients et nos prospects et participe à un grand nombre de salons.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint Embelia ?

J’aime faire grandir mes équipes. Je les soutiens aussi bien en interne qu’en externe et les oriente dans leurs décisions pour mener à bien les projets et atteindre nos objectifs. Par ailleurs, ce qui me plait c’est la mise en place de projets comme la restructuration du service export. Il faut être multi-langues et multiculturel, ce qui est maintenant le cas de mon équipe. 

Nous avons divers profils à la fois expérimentés et d’autres qui nous ont rejoints plus récemment, apportant un regard neuf : cet équilibre est bénéfique au fonctionnement du service.

En 2017, nous avons facturé des clients basés dans 50 pays et avons réalisé, ensemble, une progression du CA de +20% depuis 2014.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

J’apprécie la multitude des missions et des interlocuteurs. Mon métier est riche en contacts humains aussi bien en interne qu’en externe. Nous côtoyons des personnes aux postes variés et nationalités différentes. Je trouve passionnant de devoir anticiper les différents fuseaux horaires, à savoir, la zone Asie le matin puis l’entrée de la zone Amérique en début d’après-midi, le tout ponctué par nos demandes en provenance d’Europe et d’Afrique. 

Il nous faut faire preuve de bon sens, d’une grande capacité d’adaptation et de réactivité pour faire face aux imprévus. Chez Embelia, la routine n’existe pas.

Abdel Kerkadene

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?​

Mon histoire chez SGD Pharma commence en août 1995. A l'époque, j'intègre le groupe comme intérimaire au bout froid. Formé sur le terrain par Gilles Barret, mon premier chef d'équipe, j'apprends rapidement les valeurs de l'industrie du verre, le respect du travail bien fait et les intérêts du travail en équipe.

Les 7 années suivantes, de nombreuses opportunités s'offrent à moi et me permettent d'occuper de nouvelles fonctions comme contrôleur d'arche, contrôleur qualité, contrôleur produit, 1er ouvrier PA, jusqu'à atteindre la fonction de remplaçant chef d'équipe.

En 2002, je deviens magasinier. A partir de là mes fonctions n'ont cessées d'évoluer et j'ai occupé respectivement les postes de responsable emballages, responsable magasin général, responsable approvisionnement pour finalement accepter le poste de responsable achats site que j'occupe depuis août 2009.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?​

Ma priorité, en tant que Responsable achats site, est de répondre le plus efficacement possible à mon premier client interne qui est la production. La réactivité fait la force de notre service, qui constitue ainsi un maillon essentiel à la bonne gestion de notre usine.

Ma mission est de trouver le meilleur rapport qualité/prix tout en tenant compte des délais et des budgets. Avec mon équipe, composée de 4 personnes, nous sommes en charge de suivre les contrats de prestations et de services, les audits fournisseurs, les réclamations, l'évolution de nos commandes et de nos consommations ainsi que l'élaboration d'appels d'offre.

Est ce qu'il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?​

Après plus de 20 ans d'expérience dans le groupe, ma plus grande fierté reste ce que nous avons accompli ensemble avec mon équipe.

En premier lieu, la standardisation de nos emballages en 2004 qui avait permis de diviser la valeur de nos stocks par 3,5.

En 2013, nous avons installé, dans l'usine de Sucy-en-Brie, 5 distributeurs EPI. Nous étions les premiers chez SGD Pharma à mettre ce système en place, qui en plus de faciliter la distribution du matériel de protection individuel à nos salariés, avant leur prise de poste, nous a aidé à réduire les coûts d'environ 20%.

Plus tard, via une amélioration continue de notre système SAP au niveau des achats, nous avons été le premier site à envoyer des commandes digitales. Cette amélioration nous aura permis de gagner du temps, d'avoir plus de réactivité chez nos fournisseurs et de nous affranchir de nombreuses tâches administratives chronophages.

Est-ce qu'il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Aussi simple et évident que cela puisse paraitre – l'humain, le travail en équipe et l'entraide.
Chez SGD Pharma, chacun s'efforce de partager son savoir-faire à tous les niveaux et comme le dit un proverbe que j'aime citer « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». 

Nishant Desai

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ? 

Diplômé en Chimie et titulaire d'un master en administration des affaires (MBA), je débute ma carrière comme représentant médical chez Wockhardt Pharmaceuticals Ltd (entreprise pharmaceutique indienne basée à Bombay). Cette expérience m'a permis d’acquérir des connaissances en anatomie, en physiologie et une excellente connaissance des indications médicamenteuses pour le corps humain. 

Plus tard, mes missions en tant que responsable du développement technique et commercial chez SCHOTT, m’offrent la chance de rencontrer de nombreux responsables pharmaceutiques pour comprendre leurs défis techniques liés au verre et à ses interactions avec les médicaments. 

Après plusieurs expériences de vente dans le secteur pharmaceutique, chez différents grands verriers internationaux, je rejoins en 2016 SGD Pharma India en tant que directeur des ventes et du marketing.
Ma force, c’est la combinaison de ma formation initiale en chimie organique et mes expériences passées dans la vente de produits pharmaceutiques.

Pouvez-vous décrire votre rôle plus en détails ?

En ma qualité de responsable des ventes pour SGD Pharma India, et avec le soutien de mes équipes, je suis Key Account Manager pour la division Indienne d’un laboratoire pharmaceutique mondial leader sur le marché. Je suis également en charge des ventes à l’import des flacons produits dans nos usines Européennes, de la coordination des ventes à l’export des flacons produits à Vemula et enfin, responsable des ventes nationales au sein de la province Indienne du Gujarat.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Depuis 2016, mes équipes et moi avons homologués 6 flacons, issus de notre usine de Vemula, pour le lancement de nouveaux médicaments chez un leader mondial de la santé. Ces validations me sont chères dans le sens où, comme pour SGD Pharma, ce leader pharmaceutique place toujours le patient au cœur de ses actions.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

L’engagement des équipes, à tous les niveaux et à l’égard de nos principes fondamentaux, est porteur d’expériences épanouissantes. Chacun se sent responsable dans ses actions et cela se traduit au quotidien par une ambiance de groupe et un esprit d’équipe. Je suis d’ailleurs intimement persuadé que cette cohésion est le moteur de notre forte croissance sur ces 5 dernières années.

Nathalie Aubrejat

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ? 

J’ai intégré SGD, en 2002, en tant qu’hôtesse d’accueil, rattachée aux services Ressources Humaines. En 2008, le poste d’assistante des Ressources Humaines m’est confié en supplément de mes fonctions initiales.
En 2014, année de construction de notre nouvelle usine de Saint-Quentin-la-Motte, on me propose le poste d’Assistante de Direction. Poste que j’occupe avec motivation depuis l’ouverture du site.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Rattachée à la direction du site de Saint-Quentin-la-Motte, j’interviens sur l’ensemble des affaires courantes liées aux tâches de la Direction. Au premier rang de mes missions : traitement de diverses tâches administratives, organiser l’agenda, les déplacements, préparer des réunions, prendre des notes et établir des rapports, préparer et suivre des dossiers, la communication interne/externe … Il m’appartient d’assister la Direction afin de donner un maximum de valeur ajoutée à chaque action.

En tant qu’interface auprès de nombreux interlocuteurs, mes tâches sont variées et mes journées régulièrement challengées par de nouveaux défis.  Mon travail me demande de la réactivité, de l’organisation et beaucoup de polyvalence.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Avec la construction de notre nouvelle usine de Saint-Quentin-la-Motte, j’ai dû m’investir dans l’organisation d’évènements, prendre en charge la conception des préparatifs et l’organisation matérielle ou logistique des diverses manifestations, cérémonies et inaugurations.
En collaboration avec l’IT, j’ai également contribué à la mise en place d’un nouveau logiciel de communication interactif sous forme d’affichage dynamique, afin de proposer une communication homogène et cohérente au sein du site.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Le métier d’Assistante de Direction requiert des qualités d’écoute et de compréhension permettant de s’adapter aux différentes tâches et aux différents interlocuteurs.
Travailler avec les membres de la direction, leur apporter mon aide et les soutenir dans leur quotidien m’est très appréciable. Par ailleurs, j’ai toujours la chance d’être en relation avec l’ensemble des salariés de l’usine.

Chaque journée est unique et je continue à apprendre et à progresser dans mes fonctions. Après 16 années passées chez SGD Pharma, je suis fière de mon parcours et des évolutions qui m’ont été proposées. J’ai la chance d’être entourée, depuis mon premier jour dans l’entreprise, de personnes professionnelles, motivantes et bienveillantes qui m’ont aidée à progresser et à me surpasser.

Claus Meilinger

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ? 

J’ai commencé ma carrière, en apprentissage, en tant qu’agent commercial. J’ai ensuite obtenu une bourse d’étude, d’un an, pour un programme d’échange entre le Congrès américain et le Bundestag Allemand grâce à quoi j’ai eu la chance de passer 3 mois dans un lycée de l’Oklahoma. À mon retour des États-Unis, j’ai obtenu mon Baccalauréat et étudié la Gestion des affaires à l’université, avant d’obtenir un MBA.

Les 10 années suivantes, j’ai travaillé respectivement pour deux entreprises laitières, en tant que Responsable des exportations, puis Directeur des exportations.

J’ai finalement rejoint SGD Kipfenberg en 2005 en tant que Directeur des ventes, initialement chargé de la vente des produits de notre usine sur les marchés allemand et autrichien. Deux ans plus tard, je suis devenu KAM pour les comptes de Bayer, Novartis et Baxter.

Depuis 2012, je suis Directeur des Ventes et de la Supply Chain de l’usine Allemande, et membre du Conseil d’administration local de SGD Pharma Kipfenberg.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

En tant que Directeur des ventes pour les pays européens germanophones (Allemagne, Autriche et Suisse, zone DACH), je travaille avec une équipe de 6 personnes dans la vente et le marketing. Nous gérons près de 120 clients pour un chiffre d’affaires d’environ 52 millions d’euros. En collaboration avec notre DG, Bernd Schulda, qui occupait mon poste jusqu’en 2012, nous nous chargeons personnellement de 8 clients grands comptes.

5 de ces clients sont de ma responsabilité, les trois autres étant gérés par Bernd. Enfin, je m’occupe du Marketing local, avec le soutien de Ruth Hase.

Mon équipe Supply Chain compte 14 personnes, lesquelles travaillent dans 3 domaines différents (planification de la production, entreposage et service d’expédition). En tant que responsable des ventes et de la supply chain, j’occupe un poste unique chez SGD Pharma. J’aime travailler dans ces deux secteurs, mais je dois admettre qu’au cours de ma carrière, j’ai jusqu’à présent toujours privilégié la vente.   

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Au vu de tous les résultats positifs que nous avons obtenus avec mes équipes, il serait injuste de n’en mettre qu’un en avant. Ce qui est sûr, c’est que je n’ai jamais regretté d’avoir rejoint les équipes de SGD Pharma. 

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans v​otre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

J’aime travailler avec mes équipes et l’ensemble des employés de SGD Pharma. Nous travaillons tous ensemble dans un esprit collaboratif, ce qui n’était pas le cas dans les sociétés pour lesquelles j’ai pu travailler auparavant. Au vu de tout ce que nous avons accompli depuis des siècles, je pense que le principal atout de notre usine est qu’elle connaît bien ses employés, quel que soit leur métier ou leur domaine d’activité.

Non seulement nous avons de très bons rapports au sein de l’entreprise, mais nous entretenons également d’étroites relations avec nos clients. Nous obtenons régulièrement d’excellents résultats aux évaluations annuelles réalisées par ces derniers. Et c’est pour moi une immense fierté de diriger une équipe si efficace.

Vincenza Zakarian

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après une formation d’Assistante de Direction trilingue (FR, IT, EN), sur Paris, j’ai choisi d’intégrer une PME dans l’import/export textile. J’ai eu la chance de bénéficier d’une expérience très complète de par la diversité des fonctions occupées au sein de cette entreprise. Embauchée comme assistante de Direction Achats, je suis ensuite passée par la comptabilité avant de me tourner vers la vente export, département jusqu’alors inexistant, que j’ai créé de A à Z.

Les années suivantes, j’ai occupé différents postes commerciaux dans différentes entreprises de secteurs très divers, tels que la fabrication de sprinklers, les voiles pour bateaux, le tissu de luxe …

En 1998, j’intègre le Groupe Saint-Gobain en tant que commerciale export pour la vente de bouteilles dans le monde entier. J’occupe ce poste jusqu’en 2005, année où je rejoins SGD en tant que Supply Planner Pharmacy. Un poste que j’occupe depuis maintenant 13 ans…

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Il est vrai que le métier de Supply Planner (Responsable de Planning) n’est pas connu de tous. En quelques mots, j’assure l’interface entre la production, l’administration des ventes et la chaîne logistique.

Mon rôle, précisément, est de planifier les productions en verre jaune de Types 2 et 3 selon le volume et les spécificités des commandes reçues sur notre site de Sucy-En-Brie. Ce planning nous permet d’établir les ordres de production, compte tenu des différentes contraintes comme la qualité, le coût, les délais … qu’il faudra prendre en considération. 

Je reste évidemment en contact permanent avec notre force commerciale afin de répondre au mieux à leurs demandes et selon leurs indications.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Justement, ce qu’il y a de passionnant dans mon métier, c’est que chaque journée est riche de nouveaux challenges et contraintes. J’ai appris, avec le temps, à accepter aisément de devoir reprendre intégralement ce qui nous avait parfois pris des heures à mettre en place, et ce, toujours dans une même finalité – Satisfaire nos clients.

Je peux dire que je suis fière de ma réactivité à relever les défis que je rencontre quotidiennement. 

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans v​otre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Chez SGD Pharma, nous travaillons en bonne intelligence et dans la compréhension mutuelle. Je suis basée au siège, à Puteaux, et j’apprécie tant mes collègues avec qui je partage mon quotidien que les équipes basées sur le site de production de Sucy-En-Brie. Tous ensemble, nous travaillons main dans la main et avançons dans la même direction.

Chunyan Zheng

Pouvez-vous nous résumer votre parcours  jusqu’à aujourd’hui? 

Après une double formation en mécanique en Chine et en gestion de projet en France, j’ai commencé à travailler  en tant que  Technico-Commerciale dans une entreprise française basée en Chine dans le secteur du verre pour lunettes. J’ai intégré SGD Pharma en 2010 en tant que Responsable de la qualité et du développement du décor. L’année suivante, j’ai été promue Responsable du département Parachèvement et, en 2012, j’ai été nommée Responsable du Développement des nouveaux produits. En 2015 suis devenue Directrice de la R&D pour la région Asie Pacifique car la stratégie était très axée sur l’innovation. Depuis cette année je suis également Directrice Commerciale pour la zone Asie Pacifique.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

En tant que Directrice Commerciale, je m’occupe de toute la zone Asie Pacifique. Je supervise une équipe de 28 personnes incluant les ventes, le marketing et les fonctions administratives et nous avons un réseau d’agents et de distributeurs à travers 15 pays de cette vaste zone. Nous sommes présents dans trois différents marchés - pharmaceutique, cosmétique et santé/bien être -  et chaque marché possède des équipes commerciales dédiées. Afin de me dédier complètement à cette activité, un Responsable R&D reprendra cette fonction après qu’une phase de transition sera assurée.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma?

J’ai beaucoup de chance d’avoir eu des défis excitants depuis que j’ai rejoint SGD Pharma. Je suis particulièrement fière d’avoir créé le département Développement de nouveaux produits qui est ensuite devenu la division R&D. La diversité des marchés et des pays ainsi que notre ambitieux Business Plan nécessitent une grande flexibilité, agilité et une faculté d’adaptation. Je suis fière d’avoir été choisie pour développer cette région.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

J’apprécie de travailler avec mon équipe et mon Directeur qui m’a aidé à développer ma confiance en moi, m’améliorer et grandir aussi bien professionnellement que personnellement.

Marie-Christine Revereau

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après une formation en comptabilité au Queens College de New York, j’ai intégré, en 1999, le groupe Saint Gobain où j’ai débuté par des taches plutôt administratives avant de remplacer le contrôleur financier de l’époque et m’occuper aussi du volet des ressources humaines (paie etc). En 2007, mon rôle s’est plus focalisé sur le recouvrement des impayés et à partir de 2010, avec l’arrivée d’un nouvel actionnaire, des changements ont abouti à la séparation des activités dédiées à la cosmétique et à la pharmacie quelques années plus tard. Dans ce cadre, j’ai rejoint SGD Pharma et ai été nommée Contrôleur de ce bureau commercial à NY qui compte aujourd’hui onze salariés et couvre les territoires de l’Amérique du Nord ainsi que l’Amérique centrale et du Sud.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

En fait j’ai une  double casquette : contrôleur et office manager. En tant que contrôleur, je m’occupe de la comptabilité du bureau de NY, mais aussi de la gestion des aspects administratifs (paie, santé, mutuelles, retraites privées etc) de tous les employés et également de la relation contractuelle avec le bailleur de nos bureaux. C’est un rôle très axé sur la finance et l’administration mais très varié car nous sommes un petit bureau et donc il faut être assez polyvalent !.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma?

Cela fait 18 ans que je suis dans ce groupe donc j’ai du faire face à de nombreux changements. Celui lié à la séparation des activités -  pharmacie et cosmétique – a été majeur car devenir une entité autonome impliquait la remise en place de contrats avec différents prestataires (mutuelles, fonds de pension etc) dans un périmètre d’employés plus petit qu’avant. J’ai donc du renégocier de nombreuses prestations en un temps assez réduit.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Ce que j’aime c’est que je fais partie d’un grand groupe de renommée mondiale tout en étant dans une structure de taille humaine bénéficiant d’une ambiance très conviviale et de beaucoup d’autonomie. Nous avons la chance, dans notre bureau, d’avoir un management qui transmet son enthousiasme aux équipes et cela est très appréciable, surtout lorsqu’on est dans une structure d’une dizaine de personnes !

Aline Duval

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après une formation en mécanique générale, j’ai intégré, en 1992, l’usine où je suis aujourd’hui mais qui ne faisait pas partie du groupe SGD. Embauchée comme opératrice de tri, j’ai été ensuite promue Chef d’équipe et quelques années plus tard Responsable Hygiène Sécurité et Environnement (HSE). Dans ce cadre, j’ai suivi une formation diplômante pour parfaire mon expertise dans ce domaine.

Entre temps le site est devenu une filiale du groupe SGD et j’ai été nommée Chef d’Atelier Parfumerie en 2014. Suite à la séparation des activités – parfumerie et pharmacie – le site de SSV a été dédié à la Pharmacie et j’ai, en 2016,  été nommée Responsable de la Production de l’ensemble du site.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Mon rôle est assez polyvalent puisque j’ai des objectifs techniques et chiffrés très précis (qualité, productivité…) mais je suis aussi très impliquée dans la gestion des relations humaines puisque l’activité de notre site est essentiellement manuelle et réalisée par un personnel féminin. Les conditions de travail et le bien-être sont très importants pour que la productivité soit bonne.

Tous mes postes précédents m’aident beaucoup dans mon rôle actuel car ils me permettent d’avoir une vision globale et appréhender tous les aspects liés au travail des salariés.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma?

Lorsque j’étais Responsable HSE, j’ai mis en place un Document Unique recensant tous les risques potentiels de l’usine et toutes les mesures à mettre en oeuvre pour éviter les risques identifiés.

Egalement, lors du passage d’une activité desservant deux divisions -  parfumerie et pharmacie - à celle focalisée uniquement sur la pharmacie, j’ai participé au travail de transition et à la formation du personnel puisque ceci s’est parfois avéré nécessaire.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Présente dans l’entreprise depuis plus de 20 ans, j’ai eu l’opportunité d’évoluer au fil des ans et être là où je suis aujourd’hui grâce à un ensemble de facteurs tels que la formation, la confiance que l’on m’a accordée et  l’autonomie dans mon travail. Aujourd’hui on travaille vraiment en ‘mode participatif’ où les échanges sont au cœur de la gestion de notre site et j’en suis ravie car mon rôle reflète complètement cette approche

*SSV, filiale du groupe SGD Pharma, est un site implanté en Seine Maritime dédié au tri des flacons pharmaceutiques.

Stéphanie-Claudel Bouvier

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après une formation en commerce international à Grenoble, j’ai travaillé dans plusieurs entreprises en tant qu’assistante commerciale export. En 2002, j’ai intégré SGD Pharma en tant qu’assistante commerciale export pour soutenir les ventes dans la région du Moyen Orient et en Afrique.

Pouvez-vous décrire votre rôle un peu plus en détail ?

Mon poste a beaucoup évolué depuis mon arrivée chez SGD Pharma. En plus d’apporter mon support aux équipes commerciales dans différents domaines (transport, douanes, contrats,…), j’accompagne également les clients lors des audits sur nos sites de production en France et en Allemagne. Je me déplace aussi parfois pour des évènements destinés aux clients (salons, visites…) et participe activement aux séminaires qui sont organisés pour nos agents dans ces territoires. Depuis 2014, je m’occupe aussi de former les équipes d’assistantes commerciales en Chine afin que nos procédures et nos niveaux de service soient cohérents sur l’ensemble de nos sites.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma?

Parmi les challenges à relever, un des plus intéressants est celui de travailler sur une zone où les concurrents locaux à bas coûts sont nombreux et à proximité de nos clients. Le défi à relever est de les convaincre que SGD Pharma est un fournisseur de qualité, référent dans le monde du packaging pharmaceutique. 
Un des challenges qu’il m’a également été donné de relever a été de former des assistantes commerciales chinoises, ce qui a été parfois complexe du fait de la différence de langue et de culture mais aussi très intéressant. Cela  a permis de mettre en place des procédures homogènes et aussi d’échanger et de tisser des liens avec des personnes avec qui nous travaillions mais que nous ne connaissions pas…

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

Ce que j’apprécie le plus dans mon poste est sa variété car il y a beaucoup de travail aussi bien en amont (prospects) qu’en aval (clients existants) et cela m’amène à avoir une interface avec différents services aussi bien en interne qu’en externe. Cela crée une synergie et une dynamique qui sont motivantes et un climat de confiance qui est très gratifiant. 

Michelle Liang

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après l’obtention de mon diplôme dans le domaine agricole, J’ai commencé à travailler dans le monde de l’entreprise pour plusieurs sociétés, principalement chargée de l’administration. En 2006, j’ai rejoint SGD Asia Pacifique en tant que Superviseur en Ressources Humaines jusqu’à ma promotion en tant que Manager et ensuite, en 2014, Directrice.

Pouvez-vous décrire votre rôle plus en détail ?

En tant que Directrice des Ressources Humaines, je dois m’assurer que les objectifs stratégiques de notre groupe se reflètent aussi en termes de compétences, performance, culture d’entreprise et dans de multiples autres domaines comme la mise en place de programmes de formation pour les salariés de l’usine.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint SGD Pharma ?

Depuis que j’ai rejoint le groupe, je suis particulièrement fière d’avoir mis en place des outils de gestion comme le «Employee Behavior Handbook» qui aide les cadres à gérer leurs équipes. J’ai aussi participé à un projet majeur visant réduire la rotation des effectifs et qui a réussi à faire baisser le taux près de 50% en quatre ans. Je suis aussi fière de travailler pour la SGD Academy qui recrute et accompagne des jeunes des environs de notre usine et qui les forme pendant trois ans.

Est-ce qu’il y a quelque chose en particulier que vous appréciez dans votre environnement de travail et que vous voudriez partager ?

SGD AP est une entreprise qui accompagne et soutient les talents indépendamment d’un parcours éducatif ou d’expériences professionnelles passées. Même si je n’avais pas une expertise en Ressources Humaines et que je n’étais pas complètement bilingue en anglais, j’ai eu l’opportunité d’apprendre, de me former et de grandir aussi bien d’un point de vue professionnel que personnel dans un groupe international. Je suis maintenant dans la position de faire la même chose avec des jeunes talentueux et je trouve cela incroyablement gratifiant.

Emmanuel Lepitre

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après des études d’ingénieur, j’ai commencé ma carrière chez un équipementier automobile où j’ai intégré le Pôle de Développement des produits. Après cette expérience qui a duré 3 ans, j’ai rejoint le Groupe Saint Gobain où j’étais Responsable du développement des nouveaux produits pour le flaconnage en parfumerie. En 2001, je suis passé dans la division flaconnage pharmaceutique du groupe pour le développement des produits à destination du marché nord-américain. En 2005, j’ai été nommé Responsable de la Qualité à l’usine de Mers Les Bains et suite à la séparation des activités, j’ai rejoint les équipes dans la nouvelle usine à Saint Quentin La Motte.

Pouvez-vous nous décrire votre poste chez SGD Pharma ?

A la tête d’une équipe de 12 personnes, je suis Responsable de la Qualité de l’usine de Saint Quentin Lamotte et Responsable du Développement des produits. En tant que Responsable de la Qualité, je dois m’assurer que la qualité est irréprochable à trois niveaux : celle fournie aux clients, celle obtenue en interne et celle liées à nos systèmes qualité (audits, certifications etc). En ce qui concerne le Développement des produits, la fonction touche essentiellement à toute la gestion des données relatives aux produits, aux moules et au développement des nouveaux produits pour l’industrie pharmaceutique.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint le groupe SGD Pharma ? 

Assurer le transfert de la production de l’usine de Mers à celle de Saint Quentin Lamotte, usine qui a été construite en un an, tout en respectant toutes les contraintes techniques, qualitatives et celles liées aux Bonnes Pratiques de Fabrication a été un vrai défi. En effet, l’objectif était de n’avoir aucune interruption de la production et d’accompagner nos clients  - plus de 300 – dans la livraison de produits dans la période de transition. 

Est-ce qu’il y un ou plusieurs éléments  que vous appréciez particulièrement dans l’environnement de travail de SGD Pharma ?

L’environnement international de SGD Pharma est un aspect très enrichissant, tant en interne qu’en externe avec le profil de nos clients. La présence du top management sur les sites et son accessibilité facilitent également la communication et rendent le niveau des échanges intéressant et constructif.

Stéphanie Dagostino

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après une formation en école de commerce, j’ai intégré le cabinet PwC où je suis restée 8 ans en tant en tant que consultante auprès des directions financières. J’ai rejoint le groupe SGD en 2011 en tant que Responsable du Reporting et de la Consolidation et après la séparation des activités, j’ai intégré SGD Pharma et ai également repris la responsabilité de la comptabilité française et de la fiscalité

Pouvez-vous nous décrire un peu plus en détail votre poste chez SGD Pharma ?

Aujourd’hui j’ai une double casquette avec des fonctions de reporting et de consolidation mais aussi une responsabilité au niveau de la comptabilité pour la France et de la fiscalité.
En ce qui concerne la consolidation et le reporting, je supervise l’agrégation et l’analyse des résultats de toutes les filiales afin d’avoir une vision globale de la performance du groupe.
Sur le volet comptabilité, je suis en charge d’une équipe qui réalise la comptabilité des entités françaises  et sur la fiscalité, je dois m’assurer de la fiabilité de l’information fiscale française et aussi de coordonner certains aspects fiscaux à l’international.

Est-ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fière depuis que vous avez rejoint le groupe SGD Pharma ?

Un des ‘challenges’ qu’il m’a été donné de relever a été celui de produire des chiffres consolidés et des états financiers purement «pharmacie » pour les investisseurs alors que la séparation des activités n’avait pas encore eu lieu. Cette phase de recherche, d’analyse et de compilation qu’il a fallu mener dans des temps très courts pour préparer la séparation a été un vrai défi. Une autre réalisation de grande ampleur a été ma participation au projet de cession de SGD Pharma à JIC, notre nouvel actionnaire avec la préparation, la coordination et la transmission de toute la documentation comptable et fiscale requise par les investisseurs.

Est-ce qu’il y un ou plusieurs éléments  que vous appréciez particulièrement dans l’environnement de travail de SGD Pharma ?

Depuis mon arrivée chez SGD il y a cinq ans, j’ai pris part à de nombreux projets et j’apprécie ce contexte de mouvement qui permet de ne pas s’installer dans la routine. Les projets font intervenir différents services de l’entreprise et favorisent ainsi le travail en équipe, ce qui me plaît particulièrement. Par ailleurs, j’aime travailler dans un environnement multiculturel, même si quelquefois cela peut être un challenge ! 

Bihag Shah

Pouvez-vous nous résumer votre parcours ?

Après avoir obtenu mon diplôme d’ingénieur en Inde en 2004, j’ai travaillé pendant de nombreuses années en Supply Chain et Achats et spécifiquement 7 ans chez Schott Tubing en Inde où j’ai occupé différents postes en Supply Chain. J’ai rejoint Cogent en 2014 et je suis également en train de suivre un MBA de la Indian School of Business à Hyderabad.

Pouvez-vous nous décrire ce que vous faites chez SGD Pharma India ?

Je suis responsable de la gestion de la Supply Chain et des Achats pour SGD Pharma India, supervisant une équipe de 17 personnes qui s’occupe de la logistique et une équipe de 6 personnes en charge des Achats. Dans les deux domaines, je travaille étroitement avec l’équipe dirigeante locale et celle au siège afin d’assurer que les processus, les KPI et SOP soient en phase avec la stratégie globale du groupe. Je suis également coordinateur au niveau global des achats pour l’Asie.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint le groupe SGD Pharma ?

La première réalisation a été la transformation et la professionnalisation de notre équipe Supply Chain.La deuxième réalisation a été ma participation à un projet destiné à améliorer la gestion de la trésorerie. La dernière réalisation que je souhaite mentionner est un challenge qui a été relevé collectivement car nous avons tous participé, avec un fort soutien de la direction, à l’obtention de la certification ISO 15378 de notre usine nous permettant de rejoindre SGD Pharma en 2015.

Est-ce qu’il y un ou plusieurs éléments  que vous appréciez particulièrement dans l’environnement de travail de SGD Pharma ?

Cela est très gratifiant d’être soutenu par l’équipe dirigeante et travailler dans un environnement multiculturel et avec des équipes pluridisciplinaires. J’apprécie aussi également la politique de valorisation des talents, la responsabilisation des employés et le développement personnel.

Thomas Ostermeyer

Quel est votre parcours et votre rôle actuel chez SGD Pharma ?

Après mes études d’ingénieur, j’ai démarré ma carrière dans l’industrie chimique. Pendant plusieurs années, j’ai travaillé pour de nombreuses entreprises comme ingénieur en usine avant de me spécialiser dans les questions d’EHS. 
Après une période passionnante dédiée au développement des meilleures pratiques au sein d’une équipe mondiale EHS, mon travail s’est focalisé sur la gestion de l’énergie et de la sécurité. Il y a un an j’ai rejoint SGD Pharma en tant que Responsable EHS pour l’usine de Kipfenberg.

Y a-t-il des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez intégré SGD Pharma ?

Dans mon métier, je m’occupe essentiellement des aspects liés à la santé et à la sécurité de l‘usine allemande et j’ai fortement poussé, au sein de l’organisation, pour que les processus de communication sur la sécurité soient plus importants et améliorés. Les statistiques de l’usine en termes de sécurité montrent une meilleure performance et je suis vraiment content et fier d’en faire partie !

Est-ce qu’il y a des aspects que vous appréciez particulièrement chez SGD Pharma ?

Les changements d’organisation tels que nous les traversons chez SGD Pharma sont autant d’opportunités pour développer non seulement le business mais également les compétences et les qualifications de tous. Je me réjouis de ces évolutions et des opportunités de partager l’expertise en EHS avec l’ensemble du groupe SGD Pharma.

Scott Beals

Quel est votre parcours et votre rôle actuel chez SGD Pharma ?

J’ai suivi une formation d’ingénieur en packaging à la School of Packaging intégrée à l’Université du Michigan. Avant de rejoindre SGD Pharma en 2010, j’ai travaillé pour un leader de l’industrie pharmaceutique. Actuellement  je suis responsable des ventes et du développement de notre activité en Amérique du Nord.

Est-ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez rejoint l’entreprise ?

Je suis très fier d’avoir participé activement à la croissance et au développement de l’activité de notre groupe en Amérique du Nord.

Est ce qu’il y a quelque chose que vous appréciez particulièrement chez SGD Pharma en termes d’environnement de travail ?

SGD Pharma est un des leaders du marché dans l’emballage en verre pour le secteur pharmaceutique et est considérée comme une marque premium aux USA.

Ce positionnement me permet de travailler avec les meilleures entreprises pharmaceutiques ce qui est très enrichissant professionnellement et personnellement.

Ravi Murthy

Quel est votre parcours ?

Ingénieur en chimie diplômé de l’Université de Mumbai, j’ai débuté ma carrière en tant que consultant qualité pour différentes entreprises dans le secteur de la chimie et du verre comme le groupe Onaway ou Nipro Tube Glass Containers où je suis resté pendant 10 ans occupant différents postes.

Quel est votre rôle chez SGD Pharma India?

J’ai intégré SGD Pharma India en 2013 et je supervise tout ce qui concerne la conversion du verre ainsi que la R&D et la gestion de différents projets concernant l’usine. Mon rôle principal est celui d’assurer que la qualité globale du verre de l’usine soit impeccable à travers des benchmarks réguliers.

Est-ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes fier et/ou des éléments que vous appréciez particulièrement dans l’environnement de travail chez SGD Pharma ?

Augmenter la neutralité des flacons en verre en améliorant le processus de formage a été un challenge et je suis très heureux que nous ayons réussi. J’ai aussi participé à la réduction de la consommation d’énergie que nous avons baissée de 30% en changeant la configuration des équipements et en améliorant l’efficacité énergétique.

Le sens du leadership, la clarté des objectifs et le soutient du management sur les projets clé sont des éléments que j’apprécie chez SGD Pharma. En effet, ils transmettent un sentiment de confiance qui nous motive dans la réalisation de notre travail au quotidien mais aussi sur le long terme.

Lu Yaming

Pouvez-vous résumer votre parcours et nous présenter votre rôle actuel chez SGD Asia Pacific ?

J’ai plus de 30 ans d’expérience dans la production de verre et j’ai rejoint SGD AP à la fin des années ’80.  Comme vous pouvez imaginer, j’ai occupé différentes fonctions au sein du site de SGD (ouvrier, technicien du bout chaud, responsable du bout chaud…) avant d’être promu Responsable de la Productivité en 2011, mon poste actuel.

J’ai pu aussi travailler dans plusieurs usines du groupe aussi bien en Asie qu’en Europe ou aux USA ce qui m’a permis de renforcer mon expertise dans le verre et la production de flacons qui n’a plus de secrets pour moi !

Actuellement, je dirige le département de la Productivité. Mon rôle principal est d’épauler le département R&D dans le développement de nouveaux flacons mais surtout je dois m’assurer de la performance du département. De plus, je suis responsable de l’échantillonnage, de la recherche de solutions en cas de défauts et de la planification stratégique.

Est ce qu’il y a des réalisations dont vous êtes particulièrement fier depuis que vous avez intégré SGD AP ?

Quand je travaillais au bout chaud en tant que Responsable, nous avons dû relever le défi de nous concentrer  sur l’industrie pharmaceutique et développer la fabrication de flacons à perfusion ou pour le bien être par rapport aux bouteilles pour la grande consommation. J’ai soutenu mon équipe à relever de multiples défis techniques et assurer une production zéro défaut de ces nouveaux produits ainsi qu’un échantillonnage complet. En 2015, j’ai pris l’initiative d’installer des nouvelles machines pour que la ligne de production soit prête le plus rapidement possible.